FORMATION DE FORMATEUR

Formation des acteurs pour un accueil et une intégration efficace des migrants primo-arrivants
Accès au droit
du 14/04/2017 au 21/04/2017
Modifié le 25 janvier 2017
L’action sociale auprès des personnes migrantes a connu ces dernières années d’importantes évolutions en matière de cadre législatif et de politiques publiques. Le code de l’Entrée et du Séjour des Étrangers et du Droit d’Asile (CESEDA), entré en vigueur en 2005, a connu de nombreuses modifications depuis. Le contrat d’accueil et d’intégration (CAI) devenu obligatoire en 2007 pour les personnes étrangères ayant vocation à vivre durablement sur le territoire français est supprimé et remplacé. Ainsi, la loi du 7 mars 2016 relative au droit des étrangers en France modifie sensiblement le dispositif d’intégration :
- Remplacement du CAI par un contrat d’intégration républicaine,  
- Création d’une nouvelle carte de séjour pluriannuelle,  
- Renforcement des compétences de l’OFII, etc.  

Les politiques d’accueil et d’intégration ont été accompagnées, ces dernières années, par de profondes transformations de l’environnement institutionnel : création puis disparition d’un ministère de l’immigration, création de la Direction de l’accueil, de l’accompagnement des étrangers et de la nationalité (DAAEN), réorganisation des missions de l’Agence pour la Cohésion Sociale (ACSé) puis sa suppression au profit du Commissariat Général à l’Égalité des Territoires (CGET), création de l’Office français de l’immigration et de l’intégration, différentiation entre la politique d’intégration et la politique de la ville, etc.  

En outre, il faut rappeler que l’immigration est une question éminemment politique, très fréquemment abordée dans les média. C’est un domaine où beaucoup de contre-vérités sont énoncées, brouillant ainsi la réalité des faits migratoires.  

Dans un tel contexte, face à la complexité du sujet, aux multiples changements des politiques publiques, à la difficulté de dialoguer avec des personnes de culture différente, les acteurs du secteur social, et principalement les travailleurs sociaux ou intervenants auprès de migrants, se sentent très souvent démunis pour comprendre et analyser leur situation, mettre en place des actions d’accompagnement ou des orientations.  

Accompagner les migrants vers leur intégration nécessite donc de pouvoir se repérer dans les règles et dispositifs qui dépendent également des engagements internationaux de la France et notamment européens.

L’ASSFAM propose, dans le cadre de sa convention avec la DAEEN, une formation dispensée sur trois jours sur l’immigration et le droit des étrangers. Notons que chaque journée peut faire l’objet d’une session autonome, notamment la première.

Afficher l'image d'origine


Programme

Jour 1 : les réalités de l’immigration et la politique migratoire
Jour 2 : le droit des étrangers en France
Jour 3 : l’ouverture des droits en France

Chaque stagiaire reçoit une clé USB contenant une documentation.




Dates des sessions

Sessions complètes sur trois jours (au choix) :
- Session 1 : les 6,12 et 13 janvier 2017
- Session 2 : les 26 janvier, 31 janvier et 1er février 2017
- Session 3 : le 10, 16 et 17 mars 2017
- Session 4 : les 14, 20 et 21 avril 2017
- Session 5 : les 12, 18 et 19 mai 2017

Sessions ne comprenant que la première journée (Les réalités de l’immigration et la politique migratoire) :
au choix : 7 octobre 2016, 4 novembre 2016, 25 novembre 2016, 8 décembre 2016, 19 janvier 2017, 24 février 2017, 23 mars 2017, 27 avril 2017 ou 30 mai 2017.

Pour une session en intra au sein de votre institution, contacter l’ASSFAM.

Plus d'informations en pièce jointe.
Informations pratiques
Lieu: ASSFAM 5, rue Saulnier 75009 Paris (Métro Cadet 7 ou Grands Boulevards 8 & 9)

Horaire: 9 h 30 – 17 h
Contact
01 48 00 90 70  siege@assfam.orgwww.assfam.org
Autres informations
Coût : 20 € par jour et par personne (Repas libre)
Public attendu : Intervenants auprès de personnes migrantes