ACTUS DU RÉSEAU
BILLET

L'apprentissage du français au centre de la nouvelle politique d'intégration du gouvernement.
Trois mois après que le rapport d'Aurélien Taché pour la refonte de la politique d’intégration lui ait été remis, le gouvernement a organisé, le 5 juin dernier, une première réunion du Comité interministériel à l’intégration à la suite de laquelle il a annoncé la série de mesures qu’il souhaite mettre en place pour améliorer le processus d’intégration des étrangers primo-arrivants.




Le premier axe d’action prioritaire au cœur de ce plan d’action concerne l’apprentissage du français, pour lequel il annonce les mesures suivantes :

  • Un doublement du volume des cours de langue vers le niveau A1 prescrits dans le cadre du Contrat d’Intégration Républicaine (CIR) jusqu'à 400h dès 2019 :
    • le forfait de 50h passera à 100h,
    • le forfait de 100h passera à 200h,
    • le forfait maximum actuellement de 200h passera à 400h.
  • 600 heures de cours pour les publics ne sachant ni lire ni écrire (environ 3500 personnes concernées).
  • Amélioration des formations, avec des classes plus petites, plus homogènes et des outils pédagogiques plus modernes.
  • Développement d’une offre de garde d'enfants pour faciliter la présence aux cours des jeunes parents.
  • Certification A1 à la fin de la formation pour ceux qui auront atteint ce niveau, afin de les aider dans leur recherche d’emploi.

Le second axe porte sur la formation civique des primo-arrivants qui passera de 12h à 24h et dont le déroulement et les contenus seront revus. Cet axe comporte également des mesures en faveur de l’apprentissage du français :

  • Doublement des ateliers pour les parents à l’école dans le cadre du dispositif « Ouvrir l'école aux parents pour la réussite des enfants » (OEPRE) , avec pour objectif 10 000 parents bénéficiaires en 2019.
  • Un rôle renforcé des bibliothèques dans l’apprentissage du français : dans le cadre du plan pour les bibliothèques porté par le ministère, un accompagnement sera apporté aux établissements qui souhaitent proposer des services d’apprentissage du français, notamment pour les étrangers.

Les deux autres axes du plan traitent spécifiquement de l’accès à l’emploi et de l’intégration des réfugiés.

Un document officiel de présentation du plan d’action global est disponible en téléchargement ci-dessous.

Source : site du gouvernement :
https://www.gouvernement.fr/partage/10268-comite-interministeriel-a-l-integration
https://www.gouvernement.fr/des-mesures-pour-rendre-plus-effective-la-politique-d-integration

Documents joints