ACTUS DU RÉSEAU
BILLET

Information du 26 février 2018 relative au niveau de connaissance de la langue française requis pour la délivrance d'une carte de résident
Depuis le 7 mars dernier, le niveau A2 oral et écrit du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL) du Conseil de l'Europe est désormais exigé pour l'obtention d'une carte de résident ou une carte de résident portant la mention « résident de longue durée - UE ».
Jusqu'ici, un niveau « suffisant » de connaissance du français était requis. Il pouvait être attesté par la production d'un Diplôme Initial de Langue Française (DILF).

Le niveau A2 correspond à un niveau élémentaire intermédiaire. Le demandeur devra prouver, par le diplôme ou la certification qu'il produira, qu'il en maîtrise l'ensemble des compétences écrites et orales (compréhension et expression écrites, compréhension et expression orales).

L'arrêté du 21 février 2018 précise les diplômes et tests qui seront à présenter en préfecture, à compter du 7 mars 2018, pour attester ce niveau A2. Il définit trois catégories de diplômes, tests ou attestations qui seront acceptés pour attester le niveau A2 : les diplômes de langue française attestant un niveau au moins équivalent au niveau A2 du CECRL  ; les diplômes délivrés par une autorité française, en France ou à l' étranger, sanctionnant un enseignement suivi en langue française ; les tests ou attestations linguistiques sécurisés, délivrés par un organisme certificateur reconnu au niveau national ou international, qui constatent et valident la maîtrise des compétences écrites et orales visées par le niveau A2 du CECRL.

Documents joints